L'Eglise

L'Eglise commune de arcizans avant

Depuis 830, l’église de l’Assomption (consacrée à Saint-Martin), orientée est-ouest, est implantée au cœur du village. Son clocher monumental à trois coyaux le domine. Il abrite quatre cloches de 70 à 250 kg dans un petit clocheton au dessus de l’ancien autel, un « chimboulet » que l’enfant de chœur faisait sonner au moment de l’élévation.

A l’intérieur, le retable exécuté par CLAVERIE de style baroque régional du XVIIIe siècle, le baptistère du XVe siècle enfermant une cuve en pierre du XIe siècle, un beau tableau représentant le reniement de Saint Pierre du XVIIIe siècle, restauré grâce à la générosité des paroissiens et enfin une tribune à deux niveaux.

C’est un édifice roman d’une qualité architecturale exceptionnelle, classé le 21mars 1975 à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Desréparations successives, en 1970, puis en 1998, diligentées par l’architecte des bâtiments de France, ont permis d’assainir les murs, de remplacer le plafond du XVIIe siècle et de le décorer d’un ciel étoilé de motifs au pochoir avec reprise des faux marbres sur les clefs de voûte et les nervures.

Des efforts sont poursuivis par la municipalité pour conserver et embellir l’édifice : aménagement du parvis avec installation d’une fontaine et, récemment, entretien du parquet du chœur.

Des chorales et groupes musicaux utilisent ses qualités acoustiques pour enregistrer leur répertoire et donner des concerts.